Législation non médecins

Législation sur les techniques autorisées en institut de beauté

Article 2 du décret n° 2011-382 du 11 avril 2011 : interdiction de la pratique d'actes de lyse adipocytaire à visée esthétique.

Article suspendu puis annulé par décision du Conseil d'Etat (CE, 17 juin 2011, n° 349435 pour la suspension; CE, 17 février 2012, n° 349431 pour l'annulation).

Il en découle que les esthéticiennes diplômées ou les personnes disposant d'un grade au moins équivalent (paramédicaux) sont autorisées à pratiquer des actes esthétiques en utilisant des appareils dits de nouvelle technologie (avec certificat de formation à la technique utilisée) :

- la luminothérapie ou luminopuncture

- les infrarouges courts ou longs

- les lampes led

- le photo rajeunissement

- la radio fréquence

- la haute fréquence (ex : HIFU)

- l'électroporation

- les infrasons

- les ultrasons (ex : lipocavitation)

- la cryo-esthétique (ex : cryolipolyse)

- la microdermabrasion

- l'électrostimulation

- la dépresso aspiration

- la vibro percussion

- la presso esthétique

. . . . .

   Prestige Products (show room, centre de formations et de soins) : les résultats suite à l'utilisation de nos appareils ou de nos techniques peuvent varier d'une personne à l'autre.
 

Site Internet réalisé par

Administration